Main Menu
Accueil
Services
Liens
Contact
Tarif
Les dysnaties chinoises Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Chronologie de l’Histoire de chine

 
Néolithique (Vie millénaire – début IIe millénaire av. J.-C.)

Débuts de l’agriculture et de l’élevage (chien et porc). On prête à l’époque quelques souverains mythiques : Fuxi, Shennong, Huangdi, Yao, Shun. Ce serait peut-être aussi l’époque de la dynastie des Xia (2207-1766 av. J.-C.)

 
Dynastie des Shang, ou Yin (1766-1111 av. J.-C.)

Les capitales successives de cette dynastie de l’âge du Bronze étaient établies dans la moyenne vallée du fleuve jaune, mais son influence c’est étendue à des grandes distances comme l’ont montré les découvertes faites depuis le milieu de ce siècle. Le site de la dernière capitale de cette dynastie, à Anyang, de 1384 à 1111 av. J.-C., a livré les informations les plus complètes sur cette civilisation ainsi que les objets les plus beaux que nous connaissons.

 

Dynastie des Zhou (1111-245 av. J.-C.) Zhou occidentaux (1111-771 av. J.-C.) Zhou orientaux (771-481 av. J.-C.). période dite des « Printemps et Automnes ». Royaume combattants. (481-221 av. J.-C.)

La période des « printemps et automnes » ainsi appelée d’après le nom des Anales du pays de Lu au Shandong, a été caractérisée par un affaiblissement du pouvoir royal et par la formation des grandes alliances dominées par les plus puissantes principautés. Celle des Royaumes combattants correspond à une époque d’annexion et de luttes acharnées entre un petit nombre de royaume très puissants, la présidence purement rituelle des Zhou ayant perdu toute signification.

 
Dynastie des Qin (221-206 av. J.-C.)

Cette brève dynastie unifie pour la première fois l’ensemble des pays chinois et fonde le premier empire de l’histoire. Les Qin réunissent et prolongent de l’Asie centrale au Pacifique les tronçons de murailles édifiés par les royaumes du Nord contre les incursions de la steppe. C’est la première grande Muraille. Les institutions étatiques et centralisées des Qin serviront de bases à tous les empires chinois de l’histoire.

 Dynastie des han (206 av. J.-C. - 220 ap. J.-C.) Han occidentaux à Xi’an. Usurpation de Wang Mang. Han orientaux à Luoyang.

C’est un époque de très grande expansion militaire. L’influence chinoise s’étend à l’ouest jusqu’au basin de l’Amou-Darya, à l’est jusqu’à la Corée, au sud jusqu’à la péninsule indochinoise et la péninsule malaise. Le bouddhisme commence à pénétrer en chine à partir du IIe siècle de notre ère.

 

Trois royaumes (220-260) Jin occidentaux (260-317) Dynastie du Nord et du Sud (317-598)

Après une période de tripartition entre un royaume du Nord, un royaume de l’Ouest au Sichuan, et un royaume du Sud dans le bassin inférieur du Yangzi, la chine est brièvement réunifiée par le Jin. Mais à partir de 317 seize royaume d’origine non-chinoise s’installent en chine du Nord. Ils seront unifiés par le tout puissant royaume des Wei du Nord auquel remontent les premiers grands sites bouddhiques et les premiers chefs-d’oeuvre de l’art bouddhiques chinois.

 
Dynastie des Sui (598-618) et des Tang (618-907)

La Chine est réunifiée par les Sui. Sous les Tang, on assiste à une grande expansion en Asie. Le période est également marquée par le cosmopolitisme en chine du Nord, et les arts sont florissants, la musique et la littérature en particulier.

 
Cinq dynasties (908-960)

La Chine est morcelée en une dizaine d’états. L’ancienne aristocratie disparaît.

 
Dynastie des Liao (916-1127)

Il s’agit d’un Etat au nord de la frontière mandchoue, souvent inclus dans les dynastie chinoises ; il est important comme lien culturel entre la Corée et la Chine du Nord.

 
Dynastie des Song (960-1279) Song du Nord (960-1127) Song du Sud (1128-1279)

La capitale est d’abord à Kaifeng ; c’est une période de grande richesse artistique. Puis la Chine du Nord est occupée par les envahisseurs Jin, qui installent la capitale à Pékin. L cour chinoise fuit vers le sud et établit sa capitale à Hangzhou en 1128.

 Dynastie des Yuan – Mongols (1260-1367)

Genghis Khan envahit et unifie le pays. La dynastie Yuan, une des deux dynasties étrangères qui régna en Chine, établit sa capitale à Pékin.

 Dynastie des Ming (1368-1644)

Les Mongols sont repoussés. Pékin demeure la capitale. Sur les sites des Jin et des Yuan s’installe la Cité interdite, demeure de la famille impériale et centre administratif du pays. Le nom du règne est souvent inscrit des céramiques ou des laques. L’empereur porte un nom personnel et un nom officiel.

 Dynastie des Qing

Cette dynastie mandchoue s’installe entre 1644 et 1663. la capitale est encore Pékin et la Cité interdite est reconstruite après avoir souffert à la chute des Ming. Des dix règnes les plus distingués et les plus riches furent ceux de Kang Xi (1662-1722), de Yong Zheng (1723-1735) et de Qian Long (1736-1795).